course
ANSO129 | Spring | 6 ECTS

Les structures anthropologiques du religieux : religions, sorcelleries et conversions

Nous étudierons le rôle de la religion, que ce soit comme moyen de symboliser l'autre, l'adversité ou le malheur, ou comme instrument politique pour construire une unité imaginaire. Nous distinguerons la religion du religieux et de la foi, afin de poser les fondements épistémologiques de l'approche des faits religieux par l'anthropologie. Nous questionnerons la notion occidentale de « religion », puis nous analyserons les fonctions sociales du religieux, supposées souder le groupe. Nous aborderons ensuite les expressions du religieux agissant sur diverses formes d'adversité, palliant le malheur ou restaurant 'après des situations de crise' un quotidien paisible au moyen de rituels de purification. Nous évoquerons l'histoire du christianisme qui paraît structurée par une oscillation entre une religion d'état (constantinisme) et une religion contre l'état (millénarisme). La dernière partie du séminaire portera sur les objets ou les thématiques contemporaines du religieux : pentecôtisme, conversion, butinage religieux, etc. Des exemples issus de recherches en Afrique, en Europe et en Amérique latine illustreront ces thèmes, ainsi que la mobilité religieuse en lien avec les phénomènes migratoires. En conclusion, nous nous interrogerons sur les recompositions en cours des phénomènes religieux.